Les principales causes expliquant la mort d’une plante

Vous pensez peut-être que vous entreteniez bien vos plantes et pourtant elles meurent. En dépit d’un entretien régulier (arrosage, ajout d’engrais…), vos plantes n’arrivent pas à survivre. Divers facteurs y contribuent. Voici les raisons les plus courantes pour lesquelles les plantes d’intérieur ne se développent pas chez vous.

1. Un environnement trop sombre

Les premiers indices révélateurs d’un manque de luminosité dans l’environnement où se trouve une plante sont l’état des feuilles et leur couleur. Par conséquent, il faut veiller à les surveiller souvent. Si les feuilles sont d’une couleur vert clair, et argentées, ces plantes poussent naturellement dans des endroits ensoleillés et ont besoin de plus de lumière. A défaut d’être placée sur le rebord d’une fenêtre, prévoyez un éclairage offrant une source de lumière suffisante pour les apports journaliers de la plante. Cependant, les plantes aux feuilles vert foncé poussent souvent dans des endroits ombragés et n’ont pas besoin d’une grande quantité de lumière pour leur développement. Quoi qu’il en soit, il est recommandé de faire tourner de temps en temps le pot dans lequel se trouve une plante pour prévenir le jaunissement de ses feuilles.

2. Un arrosage mal effectué

Les signes d’un arrosage excessif pour une plante se manifestent dans le jaunissent des feuilles et le pourrissement de la tige. Il peut également arriver que la plante souffre de maladies fongiques. En revanche, les feuilles qui fanent et brunissent indiquent toutefois un arrosage insuffisant. Si vous remarquez que la plante se développe à un rythme trop lent, cela peut être dû à un arrosage irrégulier. Suivez alors quelques conseils pour remédier à ce genre de situations.
Procédez comme suit : procurez-vous un pot avec des trous de drainage et placez-le sur un tonneau. La plante ne doit jamais rester dans l’eau car les racines risquent alors d’étouffer ou de pourrir. S’il reste de l’eau dans la soucoupe du pot après une heure, jetez-la. Si vous n’êtes pas sûr de la quantité d’eau dont une plante a besoin, vous pouvez regarder ses feuilles. Des feuilles fines indiquent que la plante a besoin de plus d’eau. Feuilles épaisses : moins d’eau car elles ont une réserve suffisante.
Il est bon de savoir que les plantes à fleurs ont besoin de plus d’eau que de simples plantes vertes. Hors période de fleuraison, on peut diminuer la fréquence d’arrosage.

3. Un environnement trop chaud et trop sec

Si la plante s’assèche ou ne pousse pas comme il se doit, l’environnement dans lequel elle se trouve est caractérisé par une faible humidité ou des températures élevées.
Pour remédier à ce genre de situations, voici comment procéder : S’il fait chaud et sec, augmentez la fréquence de l’arrosage (ça peut ne pas suffire lors d’un taux d’humidité trop bas). Il est recommandé aussi de pulvériser de l’eau régulièrement sur les plantes à l’aide d’un vaporisateur. Une autre astuce consiste à placer près de plante un récipient d’eau pour augmenter l’humidité ou carrément investir dans un humidificateur pour plante.

4. Un environnement trop poussiéreux

Des taches brunes sont présentes sur les feuilles, il peut s’agir de maladies causées par une présence excessive de poussière. Ceci entrave la bonne respiration de la plante engendrant sa mort.
Afin d’éviter que ça survienne, prenez un chiffon humide et essuyez un peu les feuilles de temps en temps pour enlever les particules de poussières qui s’y accumulent.

Exprimez vos sentiments grâce au langage des fleurs à la Saint-Valentin !
Bouquets de fleurs avec messages de condoléances courts